I. Où sont les risques ?

Lorsque vous entrez en contact avec un groupement qui vous est inconnu, les points suivants peuvent vous aider à déterminer sil existe des raisons de vous inquiéter.

1. Recrutement

La plupart du temps, la première rencontre est très positive. Vous êtes accueilli très chaleureusement et très gentiment (love bombing).

On manifeste de la compréhension pour vos problèmes et on vous explique qu'une solution peut y être apportée très simplement et très facilement grâce au groupe. Cette amabilité initiale n'est toutefois qu'une stratégie pour vous conquérir car on attendra toujours plus de vous lors des rencontres suivantes.

Certains groupes ne disent pas tout de suite qui ils sont; vous ne l'apprenez que bien plus tard. Ils expliquent par exemple qu'ils vont vous aider à vous relaxer, à vous détendre, à améliorer votre santé, à développer au maximum vos aptitudes mentales. Mais l'identité réelle du groupe est passée sous silence.

Certains groupes se présentent comme un mouvement spirituel ou religieux, alors qu'il ne s'agit que dune couverture pour cacher leurs objectifs financiers, commerciaux ou politiques.

Le résultat final est que le groupe exerce sur vous un contrôle de plus en plus important si bien que vous n'êtes plus tout à fait libre.

2. Organisation

Généralement, le groupement se caractérise par une hiérarchie très stricte. A sa tête se trouve un leader, un maître, un "gourou". Son autorité est incontestable et il est idolâtré par les adeptes en raison de sa connaissance de la doctrine du groupement ou de ses "dons surnaturels".

Il y a absence de toute forme quelconque de concertation interne ou de processus décisionnel démocratique. Les leaders du groupe ne sont pas élus ou désignés par les adeptes.

Il existe des règles très spécifiques qu'il convient de suivre à la lettre. Une obéissance totale est exigée et la remise en question n'est pas autorisée.

3. Finances

Au début, on ne vous demandera aucune contribution financière ou alors seulement une contribution minime. Au fur et à mesure de votre évolution au sein du groupe, les attentes financières à votre égard seront par contre de plus en plus importantes, que ce soit en vous amenant à faire des dons, à suivre des formations, des cours ou des ateliers très onéreux ou à donner du temps pour le groupe. Ces actions sont souvent présentées comme étant nécessaires pour évoluer sur le plan spirituel.

La structure financière du groupe ainsi que sa comptabilité et son administration sont rarement transparentes.

4. Rupture avec le monde

Une forte mentalité d'un "nous contre le monde" caractérise le groupe qui s'isole de la Société :

a) en prônant la séparation systématique des adeptes avec leurs famille et amis, et en leur faisant rompre avec leur ancien mode de vie. La famille et les amis sont présentés comme des ennemis qui entravent le développement spirituel des adeptes ;

b) en considérant le monde extérieur avec méfiance et en le présentant comme mauvais et dangereux de manière à ce que les adeptes ne se sentent plus protégés qu'au sein du groupe ;

c) en utilisant une langue ou des termes spécifiques. Cela rend la communication avec l'extérieur de plus en plus difficile de sorte qu'il n'est progressivement plus possible d'entretenir des contacts aisés si ce n'est avec les autres membres du groupe.

5. Doctrine

Seuls les membres du groupe peuvent acquérir ces connaissances après avoir franchi différentes étapes et former ainsi une élite.

Les idées prêchées s'écartent fortement des connaissances scientifiques existantes, lesquelles sont rejetées en bloc ou expliquées de manière erronée.

Les critiques émanant du monde extérieur sont considérées comme la preuve que le groupe a raison.

6. Santé

La médecine classique est souvent remplacée par des pratiques médicales non scientifiques et dangereuses. Circonstances aggravées par le fait que les "soignants" n'ont pas la formation médicale requise.

7. Pratiques

L'adepte est censé participer à toutes sortes de rituels, de formations et d'ateliers qui, outre le fait d'être onéreux, accaparent souvent tout son temps libre.

On empêche l'adepte démettre des questions, des doutes, des opinions divergentes et des critiques, voire on le punit pour cela. En cas de doute ou lorsque le succès promis n'est pas au rendez-vous, c'est la faute de l'adepte lui-même : on dit qu'il na pas suffisamment investi ou n'a pas cru assez fort.

Le groupe s'isole en suivant des règles alimentaires spécifiques dont des excès peuvent nuire à la santé, et en adoptant un style vestimentaire distinct.

8. Conclusion

Ces critères ne sont pas toujours tous réunis en même temps. Un groupe peut être dangereux, même si toutes les caractéristiques décrites ci-avant ne sont pas présentes. Il suffit que vous constatiez la présence de certaines de ces caractéristiques dans un groupe déterminé pour vous tenir sur vos gardes. A cet égard, on parle parfois de "dérives sectaires".

De telles dérives sectaires peuvent apparaître dans d'autres groupements que les religions, les églises ou les sectes. Le plus important n'est pas de savoir comment un groupe s'appelle ou se fait appeler (religion, église, secte, nouveau mouvement religieux), mais de savoir comment il se comporte.

Lorsque vous constatez que les dérives précitées sont présentes, vous devez vous montrer critique vis-à-vis du groupement.